Olivier Echouafni: "Feliz de volver a competir"

La entrenadora del equipo femenino Paris Saint-Germain analiza las últimas noticias del club en la capital y la semifinal de la Copa de Francia contra Burdeos este domingo 2 de agosto a las 8:30 p.m.en el Stade Moueix en Libourne.

Coach, la préparation arrive à son terme… Comment s’est-elle passée ?
« Avoir gagné nos trois matches amicaux est très bon pour la confiance. On avait hâte de retrouver la compétition, et on l’a plutôt bien fait. Après, il y a évidemment encore beaucoup de choses à travailler, mais nous sommes sur la bonne voie. Les joueuses sont très concentrées, très à l’écoute. Elles travaillent bien et sont très appliquées. Il va encore falloir monter en intensité. Quatre semaines, c’est encore un peu court, mais je sais que mes joueuses sont capables de faire encore mieux. Ce sera l’objectif lors des prochaines semaines. »

/media/183181/papier-1.jpg

Quel bilan tirez-vous des premiers matches amicaux ?
« L’équipe a montré qu’elle était capable de se créer des occasions et de marquer des buts. C’est une bonne chose car c’est ce qu’il y a de plus difficile. Sur le plan défensif, même si l’on a encaissé quelques buts lors des deux premiers matches. L’objectif du troisième était de ne pas en prendre. Nous l’avons atteint, c’est bien. On est dans une bonne phase, il faut continuer. Le prochain match de Coupe de France sera d’un tout autre calibre, mais nous nous préparons. »

/media/183180/papier-2.jpg

Justement, comment abordez-vous cette demi-finale contre Bordeaux ?
« Notre dernier match officiel a eu lieu fin février. Cinq mois plus tard, on est content de retrouver la compétition et de terminer cette Coupe de France. Je pense que Bordeaux l’est également. Ce match a une importance capitale car il y a une place en finale à aller chercher, et parce que les deux équipes seront prêtes à accéder au dernier acte. L’objectif sera également de conclure de la meilleure manière ces cinq semaines de préparation. »